11 avril 2010

La mélancolie française et son remède

europe_nuit















« La France, ou L’art de sortir de l’Histoire »… Malgré les apparences, il ne s’agit pas d’un présage apocalyptique d’un désespéré. Bien que volontairement provocant, il s’agit, avant tout, d’annoncer un programme.


Qu’on le veuille où non, la France est en train de sortir définitivement de l’Histoire. A mon sens, l’accepter ne signifie pas se résigner. Je crois qu’il est possible de sortir de l’Histoire par le haut. Mais pour ce faire, il faut être capable de comprendre l’évolution du monde et s’y adapter.


La France doit devenir une puissance locale, c’est-à-dire un Etat européen à part entière et rien d’autre. Ce qu’elle a toujours été finalement. Le temps où la France pouvait agir à sa guise dans le monde n'a jamais existé. Elle a toujours du tenir compte de l''intérêt de puissances équivalentes. Par contre, il est vrai qu’elle fut un temps la puissance dominante en Europe. C’est ce à quoi elle doit aspirer à présent.

Pour cela, la France doit continuer de se développer économiquement, culturellement et politiquement. Seule une France sûre d'elle-même dans une Union Européenne forte pourra continuer à défendre ses intérêts.


L’art de sortir de l’Histoire c’est, au fond, la manière de transmettre son pouvoir d'intervention directe dans les problèmes du monde.


Les penseurs du Moyen-âge parlaient de « translatio imperii » pour désigner la passation naturelle du pouvoir d’un Etat à un autre. Et, dans ce contexte, passation était synonyme de transmission. Aucune allusion à une quelconque destruction.


La France a une Histoire riche, il serait malheureux que ses enseignements disparaissent avec elle.

"Sortir de l'Histoire" ne veut pas forcément dire "fin de l'histoire".

Qu'on ne s'y trompe pas, ce blog n'aspire à aucune vérité !

Et d'ailleurs, tant mieux ! La vérité est trop difficile d'accès et appartient à trop peu de gens. Elle est inutile et je la méprise !

Je lui préfère ma réalité : bien plus personnelle, changeante et, d'une certaine manière, intéressante.


Ce blog est une tentative sincère de partager une pensée individuelle, à défaut d'être indépendante.

Rendre compte du ronronnement apaisant du monde parfaitement rond d'un français au début du troisième millénaire.

 

Je ne prétends pas être un visionnaire. Dans ce blog, je ne vous exposerai pas ce qui sera. Tout au plus, je prendrai le risque de vous dire ce que je voudrai qu’il soit. La plupart du temps, je vous dirai ce que je vois.

Pour être plus clair, je vous parlerai de ce que je crois comprendre du monde depuis mon bureau et  la bibliothèque d’où j’écris. Et ma compréhension du présent passera par une compréhension du passé et des possibilités du futur.

Je ne serai jamais impartial ou objectif, mais je serai toujours documenté et réfléchi. Cela vaut bien mieux, je crois.


Kleio

Posté par Kleio à 10:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La mélancolie française et son remède

    Your Post Is Fascinating...

    Good Post (La mélancolie française et son remède), thanks for putting this together. Good to see this information in your message, I had the same, but there was no adequate, thank you very much now. Obviously it's a great post. Thanks for the valuable information and ideas that you have provided here. Go ahead!"

    Posté par Eyelash Growth, 16 mars 2012 à 08:18 | | Répondre
  • juste un petit moyen pour vous signaler que je sévis de nouveau sur la blogosphère, et plutôt deux fois qu'une, même si vous pourrez constater que la nouvelle formule est plus allégée. Les nouvelles adresse :



    - La semaine de Leunamme : un seul billet par semaine, une sorte de commentaire de l'actualité de la semaine.

    - Polarock : selon mes envies, des petits billets sur les disques et les romans policiers que j'aime.



    En espérant vous y retrouver nombreux.



    Leunamme

    Posté par leunamme, 09 septembre 2012 à 15:31 | | Répondre
Nouveau commentaire